Le Commissariat de Niono rouvrira bientôt

Le Général de Division Salif Traoré s’est rendu ce vendredi, à Niono après les événements tragiques du 19 septembre dernier.
Événements qui ont, malheureusement coûté la vie au Commissaire chargé de la ville et fait un mort parmi les manifestants et de nombreux blessés. Cette visite fait suite à celle des directeurs généraux de la police et de la gendarmerie nationales accompagnés du Chef d’état-major de la garde nationale. A cette occasion, des messages de paix et de cohésion entre populations et forces de sécurité, ont été transmis. Dans la même semaine c’est au tour du Ministre Salif Traoré lui- lui-même de revenir rencontrer les autorités administratives, politiques et coutumières, pour insister sur le même message d’apaisement et de sensibilisation à l’endroit de la population. Cela est d’autant plus impératif que cette population doit être le premier soutien des des forces de sécurité et non le contraire. C’est dans cette optique que le Commissariat de Niono rouvrira ses portes dans les meilleurs délais afin de pleinement contribuer à la sécurisation de Niono comme cela a toujours été sa vocation. « Il reste évident que ce n’est pas toute la population de Niono qui s’en est prise au Commissariat de la ville, loin s’en faut » , a déclaré en substance le Général Salif Traoré avant de préciser des dispositionsurgentes sont en cours pour restaurer le Commissariat de Niono. Egalement, il a informé son auditoire que la justice était à pied-d’oeuvre pour situer les responsabilités. Cependant, si une chose est, pour la police de garantir la sécurité de la population, une autre serait forcément pour celle-ci de s’engager sans relâche aux côtés des agents de la force publique pour le succès de leurs missions.
A la suite de l’intervention du Ministre Traoré, le représentant des populations de Niono, M. Abdoul Wahab Kouyaté, a délivré un message de pardon plein d’émotion mais surtout de regret. « C’est à nous la honte. Plus jamais ça à Niono », a-t-il conclu ses propos demandant une fois de plus pardon aux autorités de la République.
Cette visite du Ministre de la sécurité et de la Protection civile aura aussi permis de revigorer les forces de sécurité déployées à Niono pour la stabilisation.