Interview du Ministre de la Sécurité et de la Protection civile sur l’ORTM et Mikado FM

Sollicité par la télévision nationale et la radio des Nations Unies pour dresser un bilan sur la sécurité au terme du premier quinquenat de son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, Président la République, le Général de Division Salif Traoré a fait le point des avancées notables au sein de son département. A en juger par les réalisations, le bilan est globalement positif.
Placée sous le signe de la refondation au cours du premier cinquenat, la gestion de la Sécurité a connu un bon qualitatif. Face au sous-effectif, à l’insuffisance des moyens et des infrastructures, une loi de programmation de la Sécurité intérieure (LPSI) a été votée. D’où l’achat des centaines de véhicules et de motos, la construction et la réhabiliation de nombreuses infrastrures. Toutes choses qui déterminent de nos jours, la promptitude et le professionnalisme des forces de sécurité maliennes.             Aussi, de nombreuses unités spécialisées comme la Force spéciale Antiterroriste (FORSAT), la Police technique et scientifique (PTS) et les unités de lutte contre la drogue, ont-elles été créées et dynamisées. Les effectifs ont été considérablement etoffés par la mise en place d’un sytème continu de recrutement. « Tout n’est pas parfait, mais beaucoup a été fait et, cette dynamique doit également continuer pour des forces de sécurité plus professionnelles et proches des populations », a conclu le Général de Division Salif Traoré.

Show Buttons
Hide Buttons