Renforcement des relations Sécurité-Presse: Une commission tripartite mise en place pour la protection des journalistes

Le mercredi 11 juillet 2018, a eu lie une conférence de presse à la Maison de la Presse à l’initiative de la commission tripartite mise en place en juin 2018 par le Ministère de la Sécurité et de la Protection civile, celui de l’Economie numérique et de la Communication et les représentants des journalistes.

Cette première rencontre avec les journalistes avait pour but de faire le point des activités menées par la commission depuis sa création. Une initiative saluée par le Président de la Maison de la Presse, Dramane Aliou Koné. De prime, M. Koné a rappelé les circonstances dans lesquelles la commission tripartite a vu le jour, à savoir la marche de l’opposition du 2 juin 2018, au cours de laquelle des journalistes se sont plaints de violences policières. ‘’A quelque chose malheur est bon’’, a poursuivi le président de la Maison de la Presse avant de souligner que les événements du 2 juin auront néanmoins permis de focaliser l’attention de l’opinion publique sur les difficultés quotidiennes auxquelles les journalistes font face dans l’exercice de leur fonction, surtout à l’occasion des grands rassemblements. Concluant ses propos, Dramane Aliou Koné a fortement apprécié la disponibilité et l’esprit d’anticipation des deux ministères impliqués.

Pour sa part, le Président de la commission tripartite, Amadou Mahamane Sangho, s’est réjoui de la pleine participation et de l’intérêt manifesté par les parties prenantes. Aussi, a-t-il rappelé la nécessité pour les journalistes de respecter les restrictions sécuritaires lors de certaines opérations comme celles de maintien de l’ordre ou de lutte antiterroriste. D’ores et déjà, 2 000 gilets-presse comportant les logos du centre de communication du Ministère de la Sécurité et de la Protection civile, du Ministère de l’Economie numérique et de la Communication ainsi que celui de la Maison de la Presse, sont en cours de confection. Ce contribuerait considérablement à la protection et à la visibilité des journalistes dur terrain.