Rencontre entre le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile et les gouverneurs de régions : La Sécurisation de l’élection présidentielle du 29 juillet au menu des échanges

A la suite de la réunion hebdomadaire de la Commission nationale de sécurisation des élections, qui s’est tenue ce mercredi, 13 juin 2018 dans la salle de conférences de son département, le Général de Division Salif Traoré a eu rencontre de la plus haute importance avec tous les  gouverneurs de régions. Cette rencontre de réglage avec les gouverneurs des dix régions du pays avait pour objectif de discuter des modalités et des contraintes liées à la sécurisation du processus électoral de juillet 2018. Cette approche a été vivement saluée par les hôtes du jour dont certains n’ont point manqué de souligner les spécificités propres à chacune des régions. Toutes choses qui devraient davantage, selon le ministre Traoré, stimuler l’esprit d’initiative des gouverneurs dont le rôle demeure essentiel pour la bonne tenue de cette échéance électorale.

D’entrée de jeu, le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile a fait observer par son auditoire, la particularité des élections de cette année compte tenu du contexte sécuritaire et sociopolitique.

L’intervention du Général Salif Traoré a porté en premier lieu sur la sécurisation de l’acheminement des cartes d’électeur ainsi que les lieux de dépôt. Ce faisant, tout lieu de dépôt de cartes d’électeurs devient de fait « une zone d’intérêt vital », donc à protéger par les moyens et méthodes adéquats. En raison du délai contraint, toute perte de cartes d’électeur serait irrémédiable. D’où le besoin absolu de les préserver afin d’éviter au maximum la multiplication des cas de force majeure pour le règlement desquels, seule la cours constitutionnelle serait compétente au regard de l’article 210 de la loi électorale.

Dans un deuxième temps, le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile a souligné la nécessité de mettre l’accent sur le dispositif sécuritaire à l’occasion de la distribution des cartes d’électeur.

En dernier ressort, le Général Salif Traoré a exhorté les gouverneurs à s’impliquer davantage dans le processus des recrutements régionaux de la Police nationale et de la Protection civile dans le but de veiller au respect strict de l’objectif visé par le gouvernement qui n’est autre que la pleine représentativité de la jeunesse des régions au sein des services de sécurité.

Pour sa part, le Secrétaire général du Ministère de l’Administration territoriale, M. Baba Mahamane Maiga, a engagé les gouverneurs, à l’issue de ces échanges, à tenir des rencontres avec les préfets qui, à leur tour transmettront les informations utiles aux sous-préfets en vue d’une bonne gestion de l’évènement majeur qu’est la présidentielle du 29 juillet prochain.

Show Buttons
Hide Buttons