La Protection Civile

HISTORIQUE
L’histoire de la Protection Civile ou ce qu’il conviendrait d’appeler l’histoire des sapeurs- pompiers dans notre pays remonte à 1952.
Cette année-là furent incorporés les premiers sapeurs-pompiers de la municipalité de Bamako, placés sous l’autorité du maire et sous la direction et le contrôle du chef de garage de la voirie municipale, un Français du nom de Boulanger.
A l’Indépendance en 1960, un embryon de service de lutte contre l’incendie et de secours est créé dans la commune de Bamako. Ce service est constitué de manœuvres de la voirie et de quelques sapeurs-pompiers professionnels issus du corps des sapeurs-pompiers de Dakar à la suite de l’éclatement de la Fédération du Mali. Au total, ils n’étaient que quatorze sapeurs-pompiers au Mari.
Il fallut attendre l’incendie en 1969 de la fabrique des cigarettes Djoliba à Bamako pour voir s’engager une réflexion sur les modalités de création d’un service de Protection Civile. La mission fut confiée à la Gendarmerie Nationale.
Ainsi, en 1970, les sapeurs-pompiers sont-ils assimilés à des gendarmes et placés sous l’autorité du Commandant de la Gendarmerie Nationale. Ils sont restés sous cette tutelle jusqu’à la création de la Direction Générale de la Protection Civile en 1998.
Les élèves gendarmes radiés en 1994 constituèrent le premier contingent de la Protection Civile. Jusqu’en 2005, les sapeurs-pompiers relevaient du Statut général des fonctionnaires. Ils reçurent leur statut autonome en décembre 2005, qui leur conféra le titre de «fonctionnaires de la Protection Civile ».
La Protection Civile s’est étendue sur une bonne partie du pays à la faveur de l’organisation par le Mali de la CAN 2002. Cette année-là, les directions régionales de Kayes, Sikasso, Ségou et Mopti ont été créées. Ce maillage du territoire s’est renforcé d’année en année avec la création d’une direction de la Protection Civile dans les autres capitales régionales. Aujourd’hui, excepté la région de Kidal, toutes les régions du Mali disposent d’une direction régionale de Protection Civile.
De même, des unités de sapeurs-pompiers sont ouvertes dans des localités à potentialité économique et sur les principaux axes routiers.

MISSIONS

La Protection Civile est chargée de:
• Organiser, coordonner et évaluer les actions de prévention des risques et de secours en cas de catastrophe ;
• Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre des plans de secours et de protection et veiller à assurer la protection des personnes, des biens et de l‘environnement en cas d’accident, de sinistre et de catastrophe, en liaison avec les autres services concernés ;
• Participer aux actions en faveur de la paix et d’assistance humanitaire ;
• Concourir à la formation des personnels chargés de la Protection Civile.

Show Buttons
Hide Buttons