Historique

Département de souveraineté, le ministère en charge de la Sécurité a toujours fait partie de la nomenclature gouvernementale, et ce dès les premières années de l’indépendance. Du fait de son caractère stratégique, le ministère de la Sécurité a longtemps été sous la tutelle de la Défense Nationale. Il a également souvent changé d’appellation : secrétariat d’État à la Défense et à la Sécurité ou secrétariat d’État à la Sécurité Intérieure : ministère délégué à la Sécurité Intérieure.
C’est à partir de la révolution de mars 1991 que le département de la Sécurité s’est vu rattacher au ministère de l’intérieur ou de l‘Administration Territoriale. Il a fallu attendre le début des années 2000 pour voir la création d’un ministère dédié uniquement à la Sécurité.
Avec la création d’un service propre de Protection Civile, le département de la Sécurité a pris le nom de ministère de la Sécurité et de la Protection Civile. En 2002, le mot « intérieure est venu s’ajouter à cette dénomination.
La création d’un département autonome en charge de la Sécurité s’est accompagnée du regroupement sous le même ministère de la Police, de la Gendarmerie et de la Garde Nationale.
Forces militaires, placées sous administration du Ministre de la Défense, la Gendarmerie
Nationale et la Garde Nationale sont désormais rattachées, pour emploi, au Ministre de la
Sécurité de l’Intérieure et de la Protection Civile.
Le regroupement de ces différentes forces sous la même tutelle est une révolution dans l’histoire de la gestion des forces armées et de sécurité dans le monde. En effet, le Mail est l’un des premiers pays à avoir expérimenté l’emploi collectif de l’ensemble des forces de sécurité sous l’autorité du même ministère.
La pratique a aujourd’hui démontré le bien-fondé de l’expérience qui permet au département de la Sécurité d’exécuter correctement ses missions grâce à l’utilisation rationnelle et l’emploi judicieux de ses différentes composantes.

MISSIONS

Le ministère de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile élabore et met en œuvre la politique nationale en matière de sécurité intérieure et de protection civile. A ce titre, il est chargé notamment des actions suivantes
• Assurer le respect de la loi et le maintien de l’ordre public et de la sécurité sur tout le territoire national ;
• Mettre en œuvre des mesures de préparation et d’emploi des forces de sécurité pour le maintien de l’ordre ;

Show Buttons
Hide Buttons