Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic de drogue: La problématique de l’usage non médical du Tramadol au centre des préoccupations

Ce mardi 26 juin 2018, a eu lieu la cérémonie de lancement de la  célébration de la 31ème Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic de drogue dans la ville de Kayes.

Présidée par le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Division Salif Traoré, cette cérémonie grandiose avait pour thème «La problématique de la consommation non médicale du Tramadol», un antalgique très puissant, prescrit par les spécialistes pour calmer certaines douleurs intenses, mais qui, malheureusement fait de nos jours des ravages au sein de la jeunesse malienne. Saluant l’initiative du Ministre de la Sécurité et de la Protection civile pour la tenue de cette journée à Kayes, la représentante du Maire de la ville a précisé que la cérémonie venait à point nommé pour la simple raison qu’elle était une aubaine pour faire le point de l’ampleur du fléau et toucher incidemment le cœur des communautés dont l’implication est indispensable. Le choix de Kayes, selon le Ministre de la sécurité et de la Protection civile, pour abriter cette journée était loin d’être fortuit, tant la problématique du jour y est prégnante. Il est à noter que la région enregistre le plus fort taux de saisies de Tramadol effectuées par l’antenne régionale de l’Office central des Stupéfiants avec plus de 200 000 comprimés. Au regard de ce chiffre inquiétant, « Kayes doit jouer un rôle d’avant-garde social pour endiguer ce fléau qui tend à miner la jeunesse », a ajouté le Général de Division Salif Traoré tout en félicitant au passage, l’OCS pour ces résultats remarquables dans la lutte contre le trafic de drogue dans la première région.

Le représentant de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), M. Ganda Traoré, a insisté sur l’amplification du trafic et de la consommation non médicale du Tramadol en Afrique de l’Ouest et malheureusement avec comme point de convergence le Mali. Ainsi en 2016, 7 millions de comprimés de Tramadol ont été saisis au Nigéria et 3 millions de comprimés contrefaits et emballés sous le logo des Nations unies et entreposés dans 35 conteneurs en direction du Mali qui ont été interceptés. Aussi, le Coordinateur national des activités de l’ONUDC au Mali, a-t-il salué les efforts du Ministère de la Sécurité et de la Protection civile qui, au-delà des aspects physiques de la sécurité, s’est résolument engagé dans la préservation de la sécurité sanitaire et psychique  des communautés.

Rappelons que cette journée internationale a été instituée par les Nations Unies depuis 1987 dans le but de lutter contre l’abus et le trafic des drogues à travers le monde. La journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic de drogue à Kayes aura été marquée par trois activités phares à savoir, la cérémonie de lancement ponctuée de sketch de sensibilisation du groupe Benkadi de Kayes; la conférence des experts (Psychiatre, Représentant de l’Ordre des pharmaciens et Magistrat) ; l’incinération des produits prohibés, contrefaits, avariés et stupéfiants saisis au cours de l’année 2017 par la Douane, l’OCS et les autres services de répression. Cette incinération qui a eu lieu en présence du Procureur de la République, le Maire de Kayes, les directeurs de la douane et de l’OCS, a concerné 2043 kg de Cannabis ; 2340 kg de produits pharmaceutiques; 221 kg 500 de produits alimentaires et 79 440 unités de piles électriques. Une marche de sensibilisation des jeunes, le mercredi 27 juin 2018 dans la matinée mettra fin aux activités de la Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic de drogue.