Cérémonie de décoration au Ministère de la Sécurité et de la Protection civile: Le mérite de Vingt-quatre membres des forces de Sécurité reconnu par la nation

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Salif TRAORE, a présidé ce vendredi 26 janvier 2018, dans la cours de son département, une cérémonie de décoration de certains membres de son cabinet et autres représentants des forces de sécurité. Cérémonie certes sobre mais pleine de sens si l’on mesure l’ampleur de la reconnaissance de la hiérarchie et même celle de la nation tout entière pour le travail bien fait. Sur les 24 récipiendaires, 9 ont été élevés au grade de chevaliers de l’ordre national et 15 distingués de la médaille de Mérite national avec « Effigie Abeille ».
Dans son intervention, le Grand Chancelier des Ordres nationaux, le Général de Brigade Amadou Sagafourou GUEYE a fait remarquer que ‘’toutes les nations ont, à un moment donné de leur histoire, ressenti la nécessité de mettre en exergue certaines valeurs communes comme la bravoure, la ténacité, la solidarité, la dignité, le don de soi, le dévouement, la conscience professionnelle, la loyauté, l’efficacité, la fidélité entre autres…, ’’ C’est pourquoi ‘’ aucun sacrifice n’est trop grand quand il s’agit de l’honneur et de la dignité du Mali’’, a martelé le Grand Chancelier des Ordres nationaux tout en invitant les récipiendaires à servir d’exemple pour les générations futures.
Pour sa part, le porte-parole des récipiendaires, M. Amadou Mahamane SANGHO a chaleureusement remercié les autorités du Ministère de la Sécurité et de la Protection civile pour ces distinctions, preuve de leur reconnaissance et de leur confiance. Il fera observer que ‘’la symbolique de ces décorations est d’autant plus forte qu’elle gratifie le mérite tout en rappelant les défis futurs à relever…’’ Aussi, ‘’ces médailles, loin d’être une fin en soi, doivent servir de catalyseur de nos actions futures afin de justifier la confiance placée en nous’’, a-t-il ajouté.
La pratique des décorations étant aussi ancienne que les institutions de la République, Napoléon Bonaparte dans les années 1800 ne s’y était pas trompé lorsqu’il assurait à la faveur de la création de la Légion d’honneur que les hommes aimaient les décorations. Ainsi, déclarait-il que ‘’c’est avec les hochets que l’on mène les hommes’’.
Une maxime dont les chefs se doivent de garder à l’esprit pour peu qu’ils aspirent à de grandes réalisations.

Show Buttons
Hide Buttons