Cadre de concertation Administration-partis politiques: L’essentiel des dispositions sécuritaires expliqué à la classe politique par le Ministre de la Sécurité et de  la Protection civile

Le Général  de Division Salif Traoré s’est entretenu, le jeudi 28 juin 2018avec la classe politique sur la sécurisation du processus électoral de juillet 2018 au Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Les échanges ont porté sur la sécurisation de la distribution des cartes d’électeur, du matériel électoral et des infrastructures. Une nouveauté de taille est celle de la sécurisation des candidats qui le souhaiteraient de même que les sièges de campagne. Additionnellement aux dispositifs statiques, des patrouilles mixtes seront réalisées savant, pendant et après l’élection de juillet prochain. Une commission nationale de sécurisation des élections sous l’égide du ministère de la sécurité et de la protection civile avec une large représentativité dont les partenaires du Mali comme la MINUSMA, l’EUTM, EUCAP Sahel, la Force Barkhane. Egalement, les groupes signataires de l’accord de paix et de réconciliation contribueront activement à la sécurisation du processus électoral dans le cadre du Mécanisme opérationnel de Coordination (MOC). Quant à la tenue de l’élection dans les localités du centre, le ministre a rassuré son auditoire de la montée en puissance du plan de sécurisation intégré des régions du centre.  « Bien que les forces  de sécurité constituent  le maillon essentiel de la chaîne,  elles ne pourront entièrement relever le défi, sécuritaire que par l’implication de tous”, a conclu le Général Salif Traoré.

 

Show Buttons
Hide Buttons