COMMUNIQUE

Point de la situation du 30 juillet 2018 à 08 heures sur la sécurisation des opérations de vote de l’élection présidentielle du 29 juillet 2018.

Le Ministre de la Sécurité ci de la Protection civile informe l’opinion nationale et internationale que les opérations de sécurisation de l’élection présidentielle se sont déroulées de façon satisfaisante sur l’ensemble du territoire national. Toutefois, des incidents ont été relevés dans les localités ci-après:

  • REGION DE SEGOU :

Cercles de Niono et de Macina ; Les raisons essentielles tiennent à l’impraticabilité de voies d’accès, l’action de groupes armés ayant conduit au saccage de bureaux et la non acceptation des agents électoraux par les populations par peur de représailles de groupes armés.

Au total les électeurs n’ont pas voté dans 33 bureaux de vote et le processus a été interrompu dans 02 autres bureaux dans la région de Ségou.

  • REGION DE MOPTI :

Cercles de Mopti, Bandiagara, Tenenkou, Youwarou, Koro, Djenné et Douentza :

Les raisons tiennent à l’impraticabilité de certaines voies d’accès, de l’action de groupes armés ayant conduit au saccage et à l’enlèvement du matériel électoral.

Au total 593 bureaux de vote n’ont pas fonctionné normalement dans la région de Mopti.

  • REGION DE TOMBQUCTOU :

Cercles de Tombouctou, Gourma Rharous, Niafunké et Goundam:

Les raisons tiennent à l’action de groupes armés ayant conduit au saccage de bureaux de vote et la non acceptation des agents électoraux par les populations par peur de représailles de groupes armés.

Au total les électeurs de 86 bureaux de vote n’ont pas pu voter dans la région de Tombouctou.

  1. REGION DE GAO

Cercle dAnsongo : Deux (02) bureaux n’ont pas ouvert par suite d’action dintimidation de groupes armés.

Au plan national, ces incidents ont empêché le vote dans 716 bureaux sur un total de 21 863;

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile assure que les forces de Défense et de Sécurité, appuyées par les groupes armés signataires et non signataires et les forces partenaires, poursuivent les opérations de sécurisation entre autres par le convoyage des résultats des différents centres de vote et le renforcement des dispositifs de sécurité des structures chargées des proclamations provisoire et définitive des résultats.

Show Buttons
Hide Buttons